University of Alberta


Institut de recherche sur les filières énergétiques de l’avenir

Compte tenu des ressources en hydrocarbures de notre pays, l’énergie est un pilier de l’économie canadienne. Toutefois, les impératifs environnementaux et sociétaux nous obligent à mettre au point de nouvelles approches durables en matière de production, de transport et d’utilisation de l’énergie.

L’University of Alberta propose la création de l’Institut de recherche sur les filières énergétiques de l’avenir, afin d’ouvrir la voie à l’exploitation et à l’utilisation responsables des ressources énergétiques du Canada, dont la valeur atteint plusieurs milliers de milliards de dollars, tout en permettant une transition sans heurts à une économie à faibles émissions de carbone.

L’Institut établira un programme de recherche intégré réunissant des chercheurs de l’University of Alberta œuvrant dans les domaines du génie, des sciences, des sciences sociales, des sciences humaines, des affaires et du droit. Il se penchera sur :

  • la recherche de solutions aux problèmes cruciaux que pose la filière énergétique actuelle, qui est essentielle à l’économie canadienne d’aujourd’hui;
  • l’élaboration de technologies et de pratiques qui permettront au Canada de prospérer dans une future économie à faibles émissions de carbone.

L’Institut s’attaquera directement aux problèmes que pose l’exploitation des ressources en hydrocarbures non classiques du Canada : résidus, utilisation de l’eau, émissions de gaz à effet de serre, régénération du sol et transport de façon sûre et efficace de l’énergie. Son programme de recherche vise à faire en sorte que l’exploitation continue et responsable de cette ressource naturelle soit bénéfique pour le Canada, qu’il s’agisse des emplois, des revenus ou de la réputation du pays. L’accent sera également mis sur les possibilités qui s’offriront au Canada dans la future économie à faibles émissions de carbone.

En concentrant les atouts de l’University of Alberta, qui comprennent, entre autres, les matériaux de pointe, les réseaux de distribution d’électricité intelligents et le biotraitement, l’Institut peut accélérer la transition du Canada à des sources d’énergie renouvelable. L’intégration d’experts des domaines des sciences humaines, des sciences sociales et du droit est essentielle pour réussir la mise au point de façon juste et équitable d’énergies nouvelles et durables.

L’Institut doit permettre de jeter les bases d’une initiative de recherche exhaustive, qui devrait se poursuivre bien après que le financement du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada aura pris fin. Il préparera un nouvel avenir énergétique pour le Canada, propulsant ainsi le pays parmi les chefs de file en matière de mise au point et d’utilisation de technologies énergétiques.